Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mimitouti

  • : Mes P'tits Biscuits Gourmands et Autres Délices
  • Mes P'tits Biscuits Gourmands et Autres Délices
  • : Le plaisir de s'amuser à cuisiner avec des ingrédients simples
  • Contact

Partenaires Culinaires

   

Mon nouveau partenaire!!!! Lotus Bakeries Capture5

Kikkoman

 

 

 

olive-and-bio2.jpg

ciguena-negra.jpg

cuisine_addictgrd

Poche à douille

 

GetAttachment (14)

mazet

Retrouvez-moi sur Mazet Cuisine !

Birambeau LOGO 2009 with baseline

 

Logo feeling cooking fond noir

Muroise

    anisFlavigny

 mail.google.com-copie-2

       

    logo Stilic Force

-10% avec le code : 10MIMITOUTI

 

 

 

Vous Recherchez Une Recette Sur Mon Blog ?

Référencements

6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 05:48

 

Aujourd'hui 6 janvier selon la bible Pascale c'est l'Epiphanie mais pour des raisons de praticité, on la fête le premier dimanche du mois de janvier. Mais comme cette année ça tombait le même jour que le jour de l'an, dans le but commercial, on la fêtera le 8 janvier.

Sauf que pour nous c'était trop long d'attendre mdr... même si on peut la fêter tout le mois de janvier.

 

Pour changer  un peu, j'ai eu envie de mettre un peu de couleur dans la traditionnelle frangipane en y incorporant des pralines roses concassées.

Par la même occasion, j'ai voulu tester une autre de mes nouvelles douilles.

Une douille censée donner des tulipes. Cette fois, je n'ai pas utilisé de crème fouettée mais de la mascarpone (détendu avec un peu de blanc d'œuf en neige et du jaune d'oeuf genre comme pour le tiramisu) et coloré dans la couleur de la praline. Mais, cette fois, je crois que la crème était trop épaisse car j'avais du mal à stopper les tulipes et les pétales avaient tendance à retomber. Mouais, le résultat n'est pas celui que j'espérait même si on m'a dit pour me rassurer que ce n'était pas trop mal.

Je crois que j'y arriverais jamais avec ces douilles russes mais j'ai pas dit mon dernier mot...

Bon, si vous reconnaissez ou voyez un genre de tulipes dites-moi...

 

 

 

 

 

Pour une galette de 6 parts :

300grs de pâte feuilletée maison ou du commerce

 

Garniture :

150grs de poudre d'amande blanche

Quelques gouttes d'arôme naturel d'amande amère

70grs de pralines roses hâchées grossièrement (en garder 20grs pour la déco)

2 œufs + 1 jaune pour la dorure

80grs de beurre mou

125grs de sucre

 

"Tulipes" en crème :

100grs de mascarpone

50grs de sucre glace

Quelques gouttes d'arôme naturel de fraise

Quelques gouttes de colorant rouge liquide

1 oeuf

 

 

Préparation :

Mélanger toutes les ingrédients de la frangipane jusqu'à une préparation homogène.

Dans la pâte feuilletée étalée, découper 2 disques de 22cm de diamètre à l'aide d'un cercle à entremets.

Chemiser une plaque du four de papier sulfurisé et poser en son centre le premier disque.

Etaler la frangipane sur tout le disque en laissant au moins 1cm de pâte libre sur tout le pourtour.

Ne pas oublier d'insérer la ou les fèves (de préférence au bord de la galette et à l'opposé s'il y en a deux).

Recouvrir du second disque.

Souder les bords avec les doigts. Badigeonner de jaune d'œuf. Puis une seconde fois et quadriller la galette avec la lame d'un couteau.

Enfourner 35 minutes environ à four 180°C.

Laisser refroidir et décorer.

A l'aide d'un pinceau et de la gelée de fruits, dessiner une "ligne" et parsemer de pralines roses.

Fouetter le mascarpone avec le sucre glace ajouter le jaune d'œuf + le blanc monté en neige. Enfin incorporer le colorant et l'arôme naturel de fraise.

Remplir une poche à douille avec embout forme tulipes et faire quelques tulipes en crème.

 

 

 

Tous mes fans de pralines roses ont adoré cette galette et aussi ce qui était censé être des tulipes lol !

 

 

 

Repost 0
Published by Mimitouti - dans Gâteaux
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 09:23

 

Tout d'abord, bonne année et bonne santé à vous !

J'espère que vous avez passé une bonne fin d'année et que le père-Noël vous a bien gâtés.

C'est reparti pour une année riche en recettes.

Pour commencer, je fais un effort en salé (lol) en vous proposant une recette réalisée fin décembre.

Cette recette est réalisée grâce à un troc.

En effet, l'automne dernier, nous avions échangé des châtaignes contre des trompettes de la mort séchées.

Un échange de bons procédé qui a régalé toutes les parties du troc.

Et du coup comme il nous restait des châtaignes, c'est tout simplement que je les ai mêlées dans la farce avec les champipis.

Voilà, une forêt en rejoins une autre dans ce rôti.

 

 

 

Pour 8 personnes environ :

1 filet de dinde de 1kg

200grs de châtaignes cuites et décortiquées et juste écrasées en gros morceaux

50grs de petites trompettes de la mort séchées

400grs de chair à saucisse ou farce nature du boucher

Ail, poivre et selon goût

2 cs de fond de veau

 

Préparation :

La veille, faire tremper les champignons dans l'eu pour les réhydrater.

Couper le blanc de dinde de façon à obtenir d'un seul morceau une grosse escalope d'épaisseur homogène.

Dans un plat, mettre la chair à saucisse, ajouter, ail, sel et poivre selon goût.

Ajouter les châtaignes et les champignons.

Bien malaxer et former un boudin.

Placer ce boudin sur la grosse escalope de dinde puis la refermer sans qu'il n'y ai de farce apparente. Ficeler le tout.

Mettre le rôti dans une cocotte allant au four.

Ajouter au fond un verre d'eau et 1/2 verre de vin blanc.

Laisser cuire le tout tout en arrosant de temps à autre avec le jus.

En refaire si nécessaire.

30 minutes avant le temps de cuisson, prélever le jus puis y ajouter du fond de veau et quelques champignons. Reverser sur le rôti et poursuivre la cuisson en arrosant encore de temps à autre

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 11:56

 

Comme Timéo avait envie d'une bûche en forme de Rudolph, j'ai regardé sur le net pour voir s'il n'y avait pas un modèle moins compliqué que celui que j'avais en tête.

Et quand Timéo a vu cette bûche roulée avec ce charmant motif évidemment, il est tombé sous le charme. Et ouf, on est loin du Rudolph 3D que je m'étais déjà imaginé...

J'ai juste eu une petite crainte, celle de ne pas réussir à faire le dessin ou qu'il lui arrive quelque chose pendant la cuisson ou le démoulage. et que les garçons soient déçus du résultat.

Finalement, tout est allé comme sur des roulettes et je me suis bien amusée à faire ce Rudolph même si je l'avoue cela m'a pris pas mal de temps mais la joie des enfants émerveillés devant la bûches et ces "Waouh" en valent bien la peine.

 

 

 

 

Pour la recette, je l'ai prise sur le blog de la boutique Féerie Cake.

Voici la recette copiée-collée ici. Vous verrez, tout y est très bien expliqué.

Comment réaliser le gâteau roulé Rudolph :

La pâte à cigarette

– 30 g de beurre pommade

– 30 g de sucre glace

– 30 g de blanc d’œuf

– 30 g de farine

– colorants gel

Blanchissez le sucre glace avec le beurre pommade.

Ajoutez ensuite les blancs d’œuf puis la farine et mélangez bien.

Divisez votre pâte dans plusieurs bols, selon vos besoins et colorez avec des colorants gel.

Versez vos pâtes colorées dans des poches à douilles.

Tout d’abord, imprimez ou dessinez le décor que vous souhaitez réaliser et placez-le sur votre plaque (on a trouvé notre renne ici). Puis, recouvrez-le d’une feuille de papier cuisson de la même dimension que votre plaque.

Attention à l’endroit où vous placez votre dessin si vous souhaitez qu’il soit bien centré lors du roulage.

A l’aide de vos pâtes à cigarette colorées, commencez par recouvrir les éléments en premier plan de votre dessin (bois, intérieur des oreilles, points de lumière sur les yeux et le nez, bouche et ventre). Puis placez votre plaque au frais une quinzaine de minutes.

Continuez ensuite en recouvrant les éléments en second plan (l’iris des yeux, le nez, les démarcations des bras et jambes). Puis de nouveau au frais.

Terminez en recouvrant le corps de votre dessin. Retirez ensuite votre dessin imprimé et placez au frais pendant une heure.

La pâte à cigarette doit avoir durci entièrement avant de couler la pâte à génoise par dessus.

La génoise

Pour une plaque de 27 x 35 cm

– 4 oeufs

– 100 g de sucre

– 100 g de farine

– colorant gel rouge

Préchauffez le four à 180°C.

Séparez les jaunes des blancs d’oeuf.

Blanchissez les jaunes avec le sucre puis incorporez la farine tamisée.

Mélangez les blancs avec le colorant puis montez-les en neige.

Incorporez 1/3 des blancs à l’aide du fouet au mélange jaunes/sucre/farine puis ajoutez le reste et mélangez délicatement à l’aide d’une Maryse.

Sortez votre plaque du réfrigérateur puis versez votre pâte à génoise par dessus. Lissez avec une spatule.

Faites cuire environ 9 à 10 minutes.

A la sortie du four, démoulez votre génoise sur une feuille de papier cuisson puis retirez délicatement le papier cuisson où se trouvait votre dessin.

Retournez votre génoise sur un torchon humide (face avec le dessin vers le bas) puis roulez-la et laissez-la refroidir.

Une fois refroidie, déroulez et garnissez votre génoise avec le fourrage de votre choix (confiture, ganache, chantilly…). Roulez-la de nouveau puis filmez et laissez votre gâteau roulé au frais pendant 4 heures minimum (une nuit idéalement).

 

 

 

Avec cette bûche, je participe au défi recettes de du mois de décembre qui porte sur le thème :

http://recettes.de/defi-buches

 

 

Je la propose également pour le défi Noël Végé :

 

http://cuisinevg.fr/defi-noel-vegetarien

 

Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 10:57

 

Voilà où est passée une partie du curd à l'orange et à la fleur d'oranger dont j'avais chipé la recette chez Sotis.

Et comme aussi, comme j'avais prévenue Gaëlle (lol) j'ai réalisé sa bûche à l'orange, fleur d'oranger, miel et pain d'épices dont j'étais tombée sous le charme de par ses saveurs. 

J'ai respecté le plus gros de la recette et j'y ai apporté quelques modifs notamment pour la déco mais l'essentiel donc le goût est là !

J'ai emmené cette bûche chez mes parents pour Noël et elle a eu un grand succès.

 

 

 

 

 

 

Voici la recette de Gaëlle copiée/collée ici :

 

Pour 8 personnes

 

Crémeux à l'orange et fleur d'oranger

6g de gélatine (3 feuilles)

110g de chocolat blanc

270g de curd d'orange à la fleur d'oranger

230ml de crème

 

Panna cotta

500ml crème liquide légère

3.5 feuilles de gélatine

2 cuil à soupe de miel de sapin

Zeste d'1 orange

 

Pain d'épice (maison ou du commerce)

 

Pour le glaçage

25g de gelée de nappage neutre

2 cuil à café rase de colorant blanc en poudre

1,5 feuille de gélatine

50g de crème liquide

20g de poudre de lait

25g d'eau

100g de sucre en poudre

32g de miel liquide

 

Pour un moule à buche de 10cm de large et 25 de long à sa base et de 8cm de haut

 

La veille préparer le curd et le pain d'épice.

 

La panna cotta: Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

Dans une casserole portez la crème à frémissement, ajoutez le miel et le zeste d'orange, mélangez et laissez infuser les zestes pendant 10 minutes à couvert. Filtrez la crème (facultatif, moi je ne l'ai pas fais). Réchauffez un peu la crème et incorporez les feuilles de gélatine préalablement essorées. Mélangez bien pour dissoudre la gélatine et versez dans le moule à buche, laissez refroidir avant de faire prendre au congélateur pendant au moins 3 heures.

 

Le crémeux à l'orange et fleur d'oranger: Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide.

Montez la crème liquide en chantilly (au fouet ou au siphon, à la main pour les plus téméraires)

Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie. Une fois qu'il est bien lisse, ajoutez la gélatine préalablement essorée en restant sur le bain marie, ce sera plus facile à travailler. Quand la gélatine est bien dissoute incorporez le curd d'orange à la fleur d'oranger. Homogénéisez bien l'ensemble avant d'y incorporer délicatement la chantilly. Réservez au frigo.

Coupez une grande tranche dans l'épaisseur de votre pain d'épices, de la taille de la base de votre moule à buche (ou plusieurs petites tranches).

Montage: Démoulez la panna-cotta en passant le moule sous l’eau chaude et réservez la au congel. Essuyez le moule à buche et coulez-y le crémeux à l'orange et fleur d'oranger. Posez la panna cotta sur le crémeux coté plat vers le haut et appuyez dessus pour l'enfoncer dans le crémeux jusqu'à sa base. Posez ensuite la, ou les, tranche(s) de pain d'épices sur la panna cotta et appuyez dessus également pour faire en sorte qu'il s'enfonce dans le crémeux lui aussi. Retour au congélateur pour 3-4 heures minimum (le mieux c'est de le laisser 1 nuit).

Glaçage: (le glaçage peut être posé au dernier moment ou à l'avance et congelé avec la buche)

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

Faites chauffez la crème liquide et la poudre de lait au bain-marie. Dans une autre casserole faites cuire l'eau, le sucre et le miel jusqu'à ce que mélange atteigne 110°C. Ajoutez alors la crème chaude puis la gélatine essorée et enfin le nappage neutre et le colorant en poudre pour obtenir la couleur désirée. Mélangez bien pour homogénéiser le glaçage et laissez refroidir jusqu’à 30-35°C avant de le versez sur la bûche tout juste sortie du congel. Pour cela placez la bûche sur une grille elle-même placée sur un plat creux de façon à pouvoir récupérer le glaçage, il faudra peut être en ajouter une deuxième couche.

Décorez la buche avec les restes du pain d’épice et régalez-vous !!

 

 

 

Avec cette recette, je participe au défi recettes de du mois de décembre qui porte sur le thème :

 

http://recettes.de/defi-buches

Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 10:54

 

Oui, je suis abonnée au blog de Gaëlle mdr ! Et en plus, elle propose toujours des recettes qui tombent à pic ou pile dans nos goûts !

J'ai donc réalisé son curd en vue d'une autre recette. Et oui, c'est pas fini.

 

 

 

 

Voici la recette de Gaëlle que j'ai copié/collé ici.

J'ai juste rajouté une pointe de colorant orange, utilisé des petites oranges bio (j'en ai mis 3 au total) et doublé les proportions par deux vous me connaissez...

 

Pour 1 pot

1 grosse orange (jus et zeste)

Le jus d’1 citron

4 cuil à soupe d'eau de fleur d'orange

100g de sucre

100g de beurre

3 œufs

 

Dans une casserole versez les jus d’orange et de citron, ajoutez le zeste d’orange râpé, l’eau de fleur d’oranger, le sucre et les œufs. Passez un petit coup de mixer à bras pour homogénéiser le mélange et faites chauffer sur feu moyen sans cesser de remuer.

Quand le curd commence à devenir crémeux, incorporez le beurre morceaux par morceaux et laissez le fondre.

Quand la crème nappe la cuillère coupez le feu et versez le curd dans un pot propre (passez-le 5 minutes dans l'eau bouillante pour le stériliser) fermez et laissez refroidir.

Peut se conservez 15 jours au frigo.

 

 
 
 

 

 
Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 07:40

 

Nos biscuits pour le Père-Noël sont prêts ! Il restera juste à lui mettre un verre de lait chaud (enfin si je ne dois pas refaire de biscuits d'ici là lol ! Il paraît que ceux qui ressemblent à de la cire à cacheter sont les meilleurs).

Et vous, vous avez préparer quelque chose pour le Père-Noël ?
 

 

 

 

 

Pour 12 biscuits :

200grs de farine

1 oeuf

100grs de sucre

90grs de beurre

2 tablettes de chocolat blanc

1/2 cc rase de colorant liposoluble rouge

 

Préparation :

Mélanger l'œuf et le sucre.

Ajouter le beurre fondu.

Ajouter la farine.

Laisser reposer 1h au frais puis étaler et couper des petits beurres.

Mettre 10 minutes au four à 180°C.

Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat blanc.

Colorer la moitié avec le colorant et parfumer avec l'arôme naturel fraise.

Couler le chocolat blanc et le chocolat rouge dans les moules et laisser durcir.

Démouler et les coller sur les biscuits avec du chocolat fondu.

Laisser durcir un peu et dégustez.

 

 

 

Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 07:39

 

Une petite idée rapide et sympa pour vos toats de fin d'année.

Un délicieux pain de mie limite brioché réalisé dans un moule spécial pain de mie en forme d'étoile.

Après, dessus on met ce qu'on veut. De la garniture la plus simple comme ci-dessous aux ingrédients plus onéreux.

Là, je les ai faits à l'arrache donc je vous laisse carte blanche pour faire de jolis décors avec un peu de couleur en rajouter pourquoi pas quelques fruits frais.

 

 

Ingrédients :

450grs de farine à pain (type 55)

125ml d'eau

175ml de lait 

20grs de levure boulangère 

1cs de sucre

2 pincées de sel

Un peu de beurre pour le ou les moules

 

Préparation :

Dans un cul de poule lettre la farine et faire un puits.

Dans un coin, hors puits mettre le sucre, dans un autre le sel.

Mélanger l'eau et le lait. Faire tiédir le tout et mettre la levure émiettée dans le liquide. Bien mélanger et verser dans le puits de farine.

Mélanger la pâte durant 10 minutes à la main ou au robot. La pâte doit se détacher des parois.

Former une boule, la mettre dans un plat, couvrir et mettre 1h a monter à température ambiante.

Dégazer et repartir la pâte dans un ou plusieurs petits moules beurrés ( les moules doivent etres remplis qu'à demi).

Laisser cuire 20-25 minutes pour des petits moules et 40-45 minutes pour un grand.

laisser refroidir et démouler. Couper en tranches.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mimitouti - dans Apéritif
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 15:52

 

Une amie m'avait demandé de lui préparer de la confiture d'orange comme je lui avait offert l'année dernière. Mais cette année, j'ai eu envie de changer et peu et de l'étonner et aussi parce que j'avais peut de temps après vu la confiture orange/fleur d'oranger de Sotis sur son blog.

Du coup, je suis partie sur cette idée et sur sa recette en triplant les quantité (oui, vous me connaissez maintenant !!).

 

 

 

 

 

Voici la recette de Gaëlle copiée/collée ici :

Pour 1 pot

3 oranges

150g de sucre

3 cuil à soupe d'eau de fleur d'oranger

75ml d'eau

 

Lavez les oranges et râpez le zeste de deux d'entre elles.

Pelez les oranges à vif et prélevez les suprêmes.

Mettez les suprêmes d'oranges dans une casserole avec le zeste, le sucre, l'eau de fleur d'oranger et l'eau.

Faites cuire à feu moyen, pendant 30 minutes en mixant la préparation 10 minutes avant la fin de cuisson. Versez la marmelade dans un pot propre et sec. Fermez le pot et retournez-le pour le stériliser. Laissez refroidir et préparez la brioche.

 

 

Repost 0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 17:48

 

Aujourd'hui, c'est l'anni de mon grand et oui déjà 8 ans.

Pour l'occasion, je lui ai préparé un bavarois à la framboise car il adore les entremets et la framboise.

J'ai voulu pour la première fois tester une de mes nouvelles douilles russes. Pour ce premier essai, j'avais choisit la crème fouettée et la douille pour faire des boutons de roses. Mais comme on peut le constater sur les photos, mes boutons de roses ressemblent plutôt à de gros pâtés...

Il faudra que je m'entraîne (ben oui, j'aurais dû essayer avant grrr) et peut-être essayer une autre crème que la fouettée. J'obtiendrais peut-être un plus joli résultat avec une crème du genre crème au beurre. A retenter sous peu !

 

 

 

 

 

Ingrédients :

Un appareil à génoise recette ici : http://mimitouti.over-blog.com/2014/12/gateau-roule-a-la-confiture-de-mures-et-joyeux-anniversaire-leo.html

400grs de crème fouettée

250grs de coulis de framboise

7 grs de gélatine en poudre

Sirop Kirsché

 

Nappage framboise :

150grs de coulis de framboise

2grs de gélatine

 

Décor :

Crème fouettée, chocolat fondu pour faire des décors en chocolat et inscriptions.

 

Préparation :

Préparer l'appareil à génoise puis dessiner 2 carrés à l'aide du cercle carré sur 2 plaques recouvertes de papier sulfurisé à l'aide d'une poche à douille et cuire 15 minutes à four 180°C.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper.

Chauffer le coulis de framboise à feu doux. Incorporer les feuilles de gélatine ramollies et essorées. Laisser fondre la gélatine tout en remuant.

Laisser tiédir.

Lorsque le coulis a atteind les environ des 22°C, incorporer peu à peu la crème fouettée.

Tailler un disque de génoise en se servant du cercle carré comme gabarit.

Couper la seconde génoise en ôtant 1/2 de biscuit sur tout le pourtour pour ne pas qu'il se voit au moment du montage et l'imbiber de sirop.

Poser le cercle carré sur une assiette en carton carrée ou autre plat de service plane. Poser un rhodoïd sur le pourtour et placer au fond le plus grand carré de génoise au fond du moule.

Verser la moitié de la crème framboise. Placer le second carré de génoise. Recouvrir du reste de crème et lisser à la spatule.

Mettre au frais pendant 1 heure.

 

Préparer le nappage :

Mettre la gélatine à ramollir dans un bol d'eau.

Faire chauffer le coulis à feu doux jusqu'aux premières bulles.

Ajouter le gélatine essorée et la faire fondre tout en brassant.

Laisser refroidir puis verser sur le bavarois. Mettre au frais au moins 1 heure avant de démouler.

Préparer les décors en chocolat.

Décorer des décors réalisés, de crème fouettée et de chocolat fondu pour les inscriptions.

 

 

Recette réalisée en partenariat avec

 

https://www.az-boutique.fr/

 

pour le cadre carré.

Repost 0
Published by Mimitouti - dans Gâteaux
commenter cet article
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 10:19

 

Parce que Noël approche, c'est vrai qu'en ce moment le four tourne bien lol !

Pour offrir ou tout simplement pour le goûter, je vous propose ces p'tits biscuits aux saveurs de Noël. Mais si vous n'aimez pas les épices, rien ne vous empêche de ne pas en mettre. Mais pour les fans, c'est vrai que les épices se marient bien avec le chocolat.

 

 

 

Pour 12 biscuits :

200grs de farine

1 oeuf

100grs de sucre

1 cs de mélasse

1 cs de miel

Cannelle, muscade, gingembre, anis selon goût

90grs de beurre

2 tablettes de chocolat au lait

 

Préparation :

Mélanger l'œuf et le sucre.

Ajouter la mélasse, le miel et le beurre fondu.

Ajouter la farine et les épices.

Laisser reposer 1h au frais puis étaler et couper des petits beurres.

Mettre 10 minutes au four à 180°C.

Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat, le couler dans les moules et laisser durcir.

Démouler et les coller sur les biscuits avec du chocolat fondu.

 

 

 

 

Ces biscuits faisient parti d'un des cadeaux gourmands de la maîtresse de CP de Timéo.

Je trouve que du fait maison, c'est plus sympa que d'offrir de l'industriel.

 

 

A tout bientôt avec une autre recette de biscuits !! Sans épices ce coup-ci...

 

Repost 0