Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mimitouti

  • : Mes P'tits Biscuits Gourmands et Autres Délices
  • Mes P'tits Biscuits Gourmands et Autres Délices
  • : Le plaisir de s'amuser à cuisiner avec des ingrédients simples
  • Contact

Partenaires Culinaires

   

Mon nouveau partenaire!!!! Lotus Bakeries Capture5

Kikkoman

 

 

 

olive-and-bio2.jpg

ciguena-negra.jpg

cuisine_addictgrd

Poche à douille

 

GetAttachment (14)

mazet

Retrouvez-moi sur Mazet Cuisine !

Birambeau LOGO 2009 with baseline

 

Logo feeling cooking fond noir

Muroise

    anisFlavigny

 mail.google.com-copie-2

       

    logo Stilic Force

-10% avec le code : 10MIMITOUTI

 

 

 

Vous Recherchez Une Recette Sur Mon Blog ?

Référencements

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 08:15

 

De mignons p'tits panda à déguster avec ou sans baguettes...

Pour les réaliser, j'ai choisis de les garnir d'une préparation surprenante mais délicieuse ! Du foie gras et du chocolat. Une association sucrée/salée qui s'accorde à la perfection.

 

 

 

 

 

Pour une douzaine de petits pandas :

100grs de riz spécial sushis

250ml d'eau

1 feuille d'algue Nori

120grs de foie gras de canard

2 cs de cacao sucré en poudre type Nesquick

 

Préparation :

Rincer le riz et l'égoutter. Le verser dans l'eau bouillante et le cuire durant 10 minutes à feu doux jusqu'à absorption complète de l'eau. Eteindre le feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps préparer des billes ovales de foie gras en les roulant dans la paume de la main puis, les rouler dans le cacao en poudre sucré comme pour faire des truffes.

Dans le moule panda, tapis le fond de riz ainsi que sur les parois. Insérer la bille ovale de foie gras au chocolat puis recouvrir de riz. Bien presser puis décorer les pandas d'algue Nori grâce aux emporte-pièces.

 

 

 

Avec cette recette, je participe au défi recettes de du mois de mars qui porte sur le thème :

 

Défi Cuisine : Sucré-Salé

 

https://recettes.de/defi-sucre-sale 

 

Repost 0
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:41

 

Un reste de riz blanc, des œufs de cailles restants des fêtes de fin d'année, une reste de bûche de chèvre, un fond de concentré de tomates, un reste de sachet parmesan en poudre, une briquette de crème fraîche entamée, voilà comment sont nées ces petites cocottes : avec des restes !

Et oui, l'avantage des œufs cocottes c'est qu'à partir du moment qu'on a des œufs (que ce soit de poule, de caille et pourquoi pas d'autruche mais là faudra une grosse cocotte) on peut mettre ce qu'on veut dedans.

Et petits et grands adorent !!

Pour la cuisson, j'aime quand les œufs sont bien coulants mais si vous les souhaitez plus ferme même voir durs, n'hésitez pas à prolonger la cuisson de 2 à 5 minutes !

 

 

 

 

Pour 6 cocottes :

18 œufs de caille ou 6 œufs de poule

60grs de parmesan en poudre

1/2 bûche de chèvre (pour faire 6 tranchettes)

1 fond de concentré de tomate (environ 1cc)

120ml de crème fraîche liquide

Environ 200grs de riz blanc cuit (6 cs environ)

Sel, poivre et piment selon goût

 

Préparation :

Répartir le riz au fond de chaque cocotte (1cs pour chacune environ).

Poser sur le riz et dans chacune des cocottes une tranche de bûche de chèvre

Mélanger la crème et le concentré de tomate de façon homogène et répartir par-dessus la rondelle de bûche de chèvre.

Enchaîner et casser 3 œufs de caille par cocotte.

Saupoudrer de parmesan puis, saler, poivre, pimenter selon goût.

Faire cuire 9 minutes à four 180°C.

 

 

 

 

 

Avec cette recette de restes, je participe au défi recettes de du mois de janvier qui porte sur le thème :

 

 

http://recettes.de/defi-cuisiner-avec-des-restes

 

Repost 0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 09:23

 

Tout d'abord, bonne année et bonne santé à vous !

J'espère que vous avez passé une bonne fin d'année et que le père-Noël vous a bien gâtés.

C'est reparti pour une année riche en recettes.

Pour commencer, je fais un effort en salé (lol) en vous proposant une recette réalisée fin décembre.

Cette recette est réalisée grâce à un troc.

En effet, l'automne dernier, nous avions échangé des châtaignes contre des trompettes de la mort séchées.

Un échange de bons procédé qui a régalé toutes les parties du troc.

Et du coup comme il nous restait des châtaignes, c'est tout simplement que je les ai mêlées dans la farce avec les champipis.

Voilà, une forêt en rejoins une autre dans ce rôti.

 

 

 

Pour 8 personnes environ :

1 filet de dinde de 1kg

200grs de châtaignes cuites et décortiquées et juste écrasées en gros morceaux

50grs de petites trompettes de la mort séchées

400grs de chair à saucisse ou farce nature du boucher

Ail, poivre et selon goût

2 cs de fond de veau

 

Préparation :

La veille, faire tremper les champignons dans l'eu pour les réhydrater.

Couper le blanc de dinde de façon à obtenir d'un seul morceau une grosse escalope d'épaisseur homogène.

Dans un plat, mettre la chair à saucisse, ajouter, ail, sel et poivre selon goût.

Ajouter les châtaignes et les champignons.

Bien malaxer et former un boudin.

Placer ce boudin sur la grosse escalope de dinde puis la refermer sans qu'il n'y ai de farce apparente. Ficeler le tout.

Mettre le rôti dans une cocotte allant au four.

Ajouter au fond un verre d'eau et 1/2 verre de vin blanc.

Laisser cuire le tout tout en arrosant de temps à autre avec le jus.

En refaire si nécessaire.

30 minutes avant le temps de cuisson, prélever le jus puis y ajouter du fond de veau et quelques champignons. Reverser sur le rôti et poursuivre la cuisson en arrosant encore de temps à autre

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 08:56

 

Lorsque j'ai fait mon magret de canard laqué, en le faisant dorer avec la peau, forcément, il a rendu du gras et comme rien ne se perd, j'avais gardé la graisse rendue dans l'idée de l'utiliser pour faire des potatoes que je vous présente aujourd'hui.

Croustillantes à l'extérieur, fondantes dedans et épicées juste ce qu'il faut avec ce petit goût de j'y reviens donné par la graisse du canard qui avait été en contact avec la sauce canard laqué c'est le bonheur !

En plus, nulle besoin de friteuse c'est parfait !

 

 

 

 

Pour 4 personnes :

500grs de petites pommes de terre genre grenaille

2 bonnes cc de graisse de canard (récupérée ou achetée telle quelle)

1/2 cc de piment doux

Sel, poivre selon goût

 

Préparation :

Couper les pommes de terre en quartiers (c'est pour ça que j'ai dit petites sinon c'est plus pénible à couper...) et les faire cuire 10 minutes dans l'eau pour juste les précuire.

 

 

Les égoutter puis les mettre dans un plat.

Ajouter la graisse de canard et mélanger pour qu'elle fonde.

 

Ajouter le piment doux, le sel et le poivre.

Mélanger de nouveau et disposer les potatoes sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

 

 

Faire cuire 20 minutes et c'est prêt !!

 

 

Les enfants ont adoré !

 

 

Et le top du top c'est, que je peux désormais parfaitement et facilement servir mes potatoes entre autres frites et autres aliments grâce à la pince de service multi-usages jumbo de mon partenaire culinaire AZ-boutique.

 

C'est un des ustensiles qui me manquait vraiment et dont je ne pourrais plus me passer tant il est pratique !!

Retrouvez cette pince ici sur la boutique. Il y a aussi d'autres modèles.

 

 

Avec cette recette, je participe au défi recettes de du mois de novembre qui porte sur le thème

 

http://recettes.de/defi-cuisine-americaine

 

Repost 0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 14:40

 

Voici une première recette réalisée avec un des produits que j'ai reçu de mon partenaire culinaire Ayam.

La sauce canard laqué qui peut également très bien être utilisée avec tout autre volaille.

J'ai choisis de faire du magret de canard car premièrement chaque fois que je demande à mon mari ce qu'il veut manger il me répond : du canard laqué et parce que deuxièmement, la semaine dernière c'était son anniversaire. Donc c'est pas le canard entier d'accord mais le magret je sais qu'il adore.

Et au moment de servir quand je lui i demandé ce qu'il voulait manger, il a été bien surpris !

 

 

 

Comme je trouvais que le plat manquait un peu de couleur, j'ai rajouté quelques graines de grenade que j'avais achetée pour une autre recette (j'avais vu cette idée ici chez Sotis et la fois prochaine promis je testerais sa recette !). Et finalement les graines de la grenade s'accordent bien avec le rouge de mes p'tits cœurs...

Pour la recette, j'ai tout simplement repris celle présente sur la pot.

 

Pour 1 magret d'environ 350grs :
 

Faire un quadrillage sur le côté gras du magret de canard puis, le laisser mariner 1 heure dans la sauce canard laqué Ayam.

 

 

Faire chauffer une poële. Enlever le magret de la marinade puis, le faire dorer 1 ou 2 minutes de chaque côté d'abord sur le côté gras dans la poêle chaude. Poursuivre la cuisson 3-4 minutes en baissant le feu de moitié (ici gaz).

 

 

Oter le gras puis, ajouter la sauce et faire chauffer le tout quelques minutes toujours à feu doux.

 

 

Pour une cuisson moins rosée, couper le magret en tranches puis cuire encore quelques minutes.

Napper le magret de sauce puis parsemer de graines de grenade.

 

 

Recette réalisée en partenariat avec

Que je remercie ainsi que Gaspard.

 

Repost 0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 16:18

 

Pour changer des frites, je vous propose des pom gaufrettes à la patate douce qui peuvent très bien êtres réalisées avec des pommes de terre de consommation.

C'est aussi l'occasion de vous présenter un petit ustensile que j'aime beaucoup et qui appartenait à ma grand mère paternelle qui avait un jour décidé de le mettre à la poubelle car elle ne s'en servait plus. Du coup, avant de s'en séparer, elle l'avait proposé à ma maman.

Et comme maman ne s'en servait guère, elle me l'avait donné. J'avoue que je ne m'en sert pas plus mais je l'aime beaucoup ce petit objet et je le retrouve souvent en ouvrant un de mes tiroirs.

Et c'est un souvenir de ma mémé.

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes :

2 grosses patates douces

un bain d'huile pour la friture

Sel

 

Pour la découpe, si on a pas de coupe pom gaufrettes, on peut très bien utiliser une mandoline ce qui sera même plus rapide mais, je n'en ai pas.

Donc, la première tranche ne sera pas striée. Puis une découpe dans un sens puis dans l'autre en alternant chaque fois. On peut aussi couper en biais pour avoir des pom gaufrettes avec des formes de losanges à la place des carrés.

 

Une fois les pom gaufrettes découpées, les cuire dans un bain d'huile ou dans une friteuse.

Les égoutter sur du papier absorbant.

Saler éventuellement et servir en apéritif ou pour accompagner un repas.

 

http://recettes.de/defi-patate

 

Repost 0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 08:04

 

Quand j'ai vu cette recette chez Gaëlle, ça m'a donné envie de faire du vinaigre de mangue !

Et oui rien que pour pouvoir réaliser sa recette. Et ça tombait plutôt bien car j'avais de la mangue en stock.

Par contre, j'ai dû attendre quelques jours afin que mon vinaigre soit prêt pour la recette.

J'avais un peu peur que la sauce soit un peu trop piquante mais non, pas du tout et tout le monde a aimé c'est plutôt bon signe.

Non, mais je confirme, c'était hyper bon.

Il me reste juste à trouver d'autres recettes à base de vinaigre de mangue car j'en ai fait un peu beaucoup hihi.

 

 

 

 

Voici la recette que j'ai copiée chez Gaëlle ici

Je n'y ai rien changé hormis que j'ai doublé les proportions pour la sauce car la sauce j'aime et je préfère qu'il y en ai plus que pas assez et je peux au pire des cas toujours la recycler pour un prochain repas. Et j'ai mis les 6 filets de ma barquette de 1kg de poulet.

 

Pour 4 personnes

4 filets de poulet

100ml de vinaigre de mangue

100ml de vin blanc

1 cuil à café rase de poudre de piment d’Espelette

1 cuil à soupe de miel

2 cuil à soupe de crème liquide légère

5-6 petites feuilles de menthe

 

Versez un filet d'huile d'olive dans une cocotte, faites-y dorer les filets de poulet à feu vif 2-3 minutes de chaque coté, retirez les filets de la cocotte.

Versez le vinaigre de mangue et le vin blanc dans la cocotte, ajoutez la poudre de piment d'Espelette, mélangez et portez à ébullition. Baissez le feu (doux) remettez les filets de poulet dans la cocotte, couvrez et laissez mijoter pendant 30 minutes en retournant les filets de temps en temps.

Quand les filets sont cuits, retirez-les de la cocotte, ajoutez le miel et la crème à la sauce et laissez la réduire pendant une dizaine de minutes en montant un peu le feu. Quand elle devient sirupeuse elle est prête.

Servez les filets de poulet avec du riz et nappés de leur sauce.
 

 

 

 

Merci Gaëlle pour tes recettes qui nous ravissent chaque fois.

Repost 0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 07:59

 

Des gno-gno, des cchis-cchis !! Vos enfants ont déjà dû vous chanter la pub !

Moi oui, surtout le plus petit qui un soir voulait manger des gnocchis au lieu du plat que j'étais en train de préparer . Il voulait absolument en manger ce soir là et voulait que j'aille en acheter.

Sauf que d'une la plupart des magasins sont fermés et que deux je sais qu'on peut les faire maison et que trois le grand n'aime pas la pomme de terre...

Bon, du coup, j'ai cherché sur le net. Oh, pas longtemps, j'ai pris la première recette venue et le résultat était top ! Et comme la recette a donné pas mal de gnocchis, il en restait même pour compléter le repas du lendemain.

 

Tout le monde a aimé et a aimé mon façonnage façon p'tits pains au lait (mouais, je sais mon façonnage est à revoir mais en même temps c'était mes premiers).

 

Par contre, le p'tit Timéo a fait la réflexion : "Mais maman, tu as pas fait les yeux des gnocchis comme dans la pub !!".

No comments ! Je lui ai vite expliqué ! Rah les pubs, elles feraient avaler n'importe quoi...


 

 

 

 

Ingrédients pour 6 personnes :

1 Kg de pommes de terre 

2 œufs

250grs de farine

Sel selon goût

 

Préparation :

Cuire les pommes de terre et les réduire en purée.
Mettre la purée dans un plat, ajouter les œufs en omelette, incorporer la farine et un peu de sel.
Faire une boule et sur un plan de travail fariné, façonner des boudins d'environ 1cm de diamètre et couper des petits morceaux tous les 2 cm environ.

Faire des petites boules ovales avec chaque morceau de pâte puis, faire des stries à l'aide du dos d'une fourchette.

 

 

Jeter les gnocchis dans une marmite ou grande casserole d'eau bouillante et attendre qu'ils remontent à la surface pour les égoutter.

Quand ils remontent c'est signe qu'ils sont cuits tout comme des spätzles.

Il ne reste plus qu'à les accommoder avec la sauce de notre choix. Au fromage, aux légumes, avec de la viande... ou même tout ensemble !

 

 

 

 

Avec cette recette, je participe au défi recette de du mois d'octobre qui porte sur le thème :

 

http://recettes.de/defi-patate

 

Repost 0
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 08:19

 

Ce mois-ci, le thème du défi recettes de porte sur le thème de la patate.

Du coup, je propose mes beignets de patates, une spécialité de chez nous.

Bien croustillants et parfumés, ils accompagnent parfaitement les viandes, légumes et autres fromages.

 

 

 

 

Pour 4 personnes soit environ 12 beignets :

 

4 grosses pommes de terre genre Bintje (ou 1kg)

6 gousses d'ail pressées

1/2 botte de persil frais broyé

2 oeufs

1 cuillère à soupe de farine

1/2 sachet de levure Alsa

 

 

Préparation :

Eplucher et râper les patates à la râpe à la main.
 

 

Presser les patates râpées obtenues dans les mains pour en extraire le jus.

Ajouter l'ail, le persil, les oeufs, la farine puis la levure, bien mélanger entre chaque.

Préparer un bain d'huile dans une poêle à feu doux.

La pâte obtenue doit bien se tenir entre 2 cuillères à soupe.

Et avec ces 2 cuillères remplies de pâte, former un petit paquet bien serré que l'on pose délicatement dans la poêle d'huile bien chaude en appuyant légèrement sur le dessus pour ne pas que les beignets soient trop épais et qu'ils n'arrivent pas à cuire au cœur.

Déposer plusieurs tas et quand c'est doré d'un côté, les retouner.

Faire de même pour le restant de pâte. 

 

 

 

Avec ma recette, je participe au défi recettes de du mois d'octobre qui porte sur le thème :

http://recettes.de/defi-patate

 

Repost 0
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 11:52

 

Comme au Mac Do mais en mieux !

C'est une recette qui provient du magazine Gourmand n°353.

J'avais laissé ce magazine traîné sur la table basse et Timéo avait flashé sur la photo de couverture qui était ce burger.

Comme il mange de tout, je savais qu'il aimerait mais j'avais une appréhension pour son frère qui ne mange comme poisson (si on peut appeler ça poisson) que ces rectangles surgelés oranges et tout gras.

 

Du coup, je me suis dit, je vais faire la recette et je vais rien dire.

Et je ne vais pas dire ce qu'il y a dans la sauce tartare comme ça, moins j'en dis, moins ils risquent d'être récalcitrants.

 

Ce que je peux dire c'est que tout le monde a aimé et fini son burger.

C'est une fois les assiettes vides que j'ai révélé à Léo que c'était du poisson.

Et que j'ai dû avouer au papa (qui pose trop de questions !!) que dans la sauce tartare c'était des câpres et non des cornichons. Mais comme je savais qu'il détestait les câpres et que je souhaitais faire la vraie sauce tartare comme celle dans Garfield et bien, j'ai dû un peu mentir...

Faut pas poser autant de questions devant les enfants aussi car comme par hasard, en sachant cela, ils n'auraient pas mangé la sauce je les connais.

Car quand c'est un peu bizarre ou que ça change de l'ordinaire, ça aime pas.

Je n'aime pas mentir mais je trouve que le seul moment où l'on devrait avoir le droit de mentir c'est pour faire manger des petits et grands enfants !!

Et vous, vous mentez sur la nourriture pour faire manger quelqu'un ?

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes :

6 pavés de poisson blanc type colin, merlan, cabillaud... (j'ai mis des filets de plie)

1 citron

2 branches d'estragon (mis séché)

2 branches de persil plat (mis du surgelé cueilli du jardin)

2 oeufs

2 cs de crème fraîche épaisse

6 pains burger nature ou pains viennois (mis pains hamburgers fait maison)

100grs de chapelure  panko ou chapelure japonaise (commepas le temps d'aller au magasin asiatique, j'ai mixé des biscottes)

4cs de farine

3 cs de mayonnaise (maison)

3cs d'huile de pépins de raisin

2cs de câpres au vinaigre

Sel et poivre du moulin

 

1 Coupez les pains burgers en deux dans l'épaisseur. Préchauffez le four 180°C (th.6).

2 Fouettez la mayonnaise et la crème dans un grand bol. Hachez les câpres et ajoutez-les, ainsi que l'estragon et le persil effeuillés et ciselés. Coupez le citron en deux et pressez-en une moitié. Ajoutez le jus. Rectifiez l'assaisonnement et réservez la sauce au frais. Coupez le reste du citron en morceaux.

3 Assaisonnez la farine dans une assiette creuse, et passez rapidement les pavés de poisson dedans en retirant l'excédant. Fouettez les œufs dans une autre assiette creuse et enrobez-en les pavés farinés avant de les passer dans la chapelure.

4 Déposez les pains ouverts sur une plaque à four et faites-les toaster pour 2 à 4minutes.

Faites frire à feu moyen les pavés panés dans une poêle avec l'huile, de 2 à 3 minutes de chaque côte.

6 Déposez 1 cs généreuse de sauce sur chaque socle de pain, placez le pavé de poisson par-dessus.

7 Refermez avec le chapeau du pain burger et proposez un peu de citron en complément à part.

 

 

 

Repost 0